Actualités

Les actualités concernant l'ORSAS Lorraine, et le domaine de la santé et des affaires sociales.

Enquête d’opinion auprès du grand public de la région Grand Est en matière de santé environnement - Résultats

A la demande de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL), l'Observatoire régional de la santé d'Alsace (ORS Alsace) et l'Observatoire régional de la santé et des affaires sociales de Lorraine (ORSAS Lorraine) ont réalisé une enquête en ligne en 2016 (accessible du 9 mai au 24 juin) qui visait à recueillir les avis et propositions du plus grand nombre de personnes souhaitant s’exprimer sur la thématique santé-environnement (niveaux d'information, estimation du risque, comportements, etc.). Cette enquête faisait suite à une première étude réalisée en Alsace en 2015 à la demande de la Conférence régionale de la santé et de l'autonomie Alsace et l'Agence Régionale de Santé. 

Plus de 2 000 participants ont répondu aux questions fermées et formulé des propositions d'action. 

Les pesticides dans l’air, la pollution de l’air extérieur et la qualité de  l’alimentation sont les thématiques qui apparaissent comme les plus  préoccupantes, quelle que soit l'ante-région de domicile. 

Les nanoparticules, le radon, les perturbateurs endocriniens et la  pollution des sols, mais également la qualité de l’alimentation sont les  thématiques à propos desquelles les répondants s’estiment le moins bien informés.

En plus du souhait d’être mieux informés, de nombreux répondants  attendent que les pouvoirs publics se positionnent face aux différents  lobbies, programment des recherches indépendantes et fassent  appliquer les lois et sanctionnent les pollueurs si nécessaire.

Le développement des structures/moyens permettant des modifications  des pratiques (plus de transports en commun, alternatives à la voiture,  énergies renouvelables) est également fréquemment cité par les répondants, ainsi que le développement de la filière biologique souvent associée aux circuits courts et aux productions locales.

Les résultats complets sont disponibles dans le rapport consultable ici :

Le tabac fait débat à Vandoeuvre-lès-Nancy

 

 

L'ORSAS Lorraine sera présent, au côté de partenaires, le 23 mars 2017 à la conférence "Le tabac fait débat" à Vandoeuvre-lès-Nancy (Ferme du Charmois - 18H30 à 20H30). 

Cela sera l'occasion de présenter quelques chiffres clés sur le tabac. 

N'hésitez pas à venir nous y rejoindre, c'est entrée libre. 

 

(renseignements complémentaires au 03 83 51 80 90)

 

 

 

 

Atelier Santé Ville du Plateau de Haye

Ce 18 novembre dernier, en présence d'une cinquantaine d'élus, de représentants associatifs et d'habitants du territoire, a été présenté un outil vidéo à usage de prévention des consommations de produits psychoactifs par les jeunes de 15 à 25 ans. Ce projet a été soutenu par la MILDECA et porté par le Grand Nancy.

Cet outil vidéo est le résultat d'un triple travail ; il solde, après 36 mois d'accompagnement par l'ORSAS-Lorraine, une formation action dont la question de départ était les modes de consommations, en particulier d'alcool et de cannabis, des jeunes sur le plateau de Haye. Nous vous avions présenté les résultats du diagnostic initial et les préconisations notamment autour de la construction d'un projet réalisé conjointement par les différents acteurs (habitants, élus, associations ... ). La deuxième phase nous a permis, notamment grâce à l'apport de l'Association F.E.T.E, spécialisée dans les formations en addcitologie, de proposer 3 modules de mise à niveaux sur les savoirs concernant le sujet complexe des consommations dites à risque. Enfin, accompagnés par l'équipe de la MJC Lorraine, 6 jeunes du plateau de Haye ont pensé, scénarisé, réalisé et joué cet outil vidéo dont nous vous proposons le visionnage via ce lien

Consulter le guide d'usage : 

Les natifs du Grand Est vivant dans une autre région ont une meilleure espérance de vie

A 30 ans, les hommes nés dans le Grand Est et ayant quitté la région ont une espérance de vie supérieure de 0,9 an à ceux qui y sont resté (+0,8 an pour les femmes). Est-ce que cette augmentation de l'espérance de vie des émigrés est liée à des changements de comportement, à un meilleur accès aux soins ou à d'autres facteurs? L'espérance de vie varie-t-elle en fonction de la région d'émigration?

L'étude réalisée par l'Insee et par l'Orsas-Lorraine montre que les écarts d'espérance de vie entre ceux qui sont partis et ceux qui sont restés sont en grande partie liés au fait que les catégories socioprofessionnelles les plus aisées sont celles qui ont le plus fréquemment quitté la région. Or, l'espérance de vie des cadres est plus élevée que celle des ouvriers. On constate également que les natifs du Grand Est installés en Ile-de-France sont ceux qui vivent le plus longtemps. Leur espérance de vie est d'ailleurs supérieure à celle des Franciliens de naissance.

Consulter le document :

L'étude est également disponible sur le site de l'Insee

 

Activités physiques et sportives des seniors lorrains en milieu rural

La lutte contre la sédentarité et la pratique d’activités physiques et sportives des personnes âgées s’inscrivent dans les enjeux de santé publique. L’objectif est de favoriser le bien vieillir des seniors en retardant la perte d’autonomie. Les politiques publiques, notamment à travers la loi d’adaptation de la société au vieillissement, proposent une approche globale de l’avancée en âge et cherchent à sortir de l’approche médicalisée pour proposer une vision positive du vieillissement où la prévention ne serait plus contrainte mais adaptée à chacun.

Lire la suite...

Recherche sur le site

Indicateurs et cartothèque

Observatoire des pollens

Ressources documentaires

Bulletin hebdomadaire GROG

CAR-MILDT