Grippe : Comment différencier la souche par laquelle les malades sont infectés ?

Après un premier article présentant le bilan des épidémies de grippe ces dix dernières années, un second article, basé sur les données recueillies par le réseau des GROG (Groupes Régionaux d'Observation de la Grippe), présente les signes cliniques qui apparaissent lorsqu'un malade est infecté par la souche de type A ou de type B, ainsi que leurs sous-types, du virus.

Près de 15 000 cas ont été intégrés dans la base de données durant la période d'étude (de 2003-2004 à 2012-2013). Les sous-types de virus étaient caractérisés grâce à des analyses en laboratoire sur échantillons nasaux et pharyngés prélevés sur les patients suspectés infectés. D'après les résultats, il n'existe pas de différences significatives dans les manifestations cliniques des types et sous-types du virus de la grippe qui permettent de les distinguer sans avoir recours à des analyses de laboratoire. Il n'y a aucun symptôme spécifique, ni aucun degré particulier de sévérité des symptômes pour une souche donnée.

Voici le lien de l'article, pour plus de précision : Clinical Characteristics Are Similar across Type A and B Influenza Virus Infections

Bilan concernant la surveillance de la grippe ces dix dernières années

La surveillance de l’activité du virus de la grippe fut menée par le réseau des GROG (Groupes Régionaux d’Observation de la Grippe) pendant 30 ans. En Lorraine, l’ORSAS-Lorraine assurait la collecte des données, transmises ensuite au niveau national. Chaque année, d’octobre à avril, un bulletin hebdomadaire récapitulant les données épidémiologiques des régions françaises était publié afin de surveiller la progression de l’activité du/des virus. La caractérisation du/des virus circulant était également une mission dont était chargé le réseau des GROG.

Suite à ces années d’observation, un article, disponible ci-dessous, est écrit présentant les caractéristiques des épidémies de grippe de 2003 à 2013 : quel(s) virus circulai(en)t, dans quelles proportions, à quelle période de l’année le seuil épidémique était franchi, la durée du franchissement du seuil, ainsi que la semaine où le pic était le plus haut. Ces résultats ont pour but de pouvoir prédire au mieux quelle souche circulera dans les années à venir et ainsi développer le meilleur vaccin pour les campagnes de prévention.

Cliquez ici pour visualiser l'article.

Communiqué de presse du réseau des GROG : Surveillance de la grippe par le Réseau des GROG : stoppée après 30 saisons de service

Pour votre information, ci-joint le communiqué de presse diffusé le mercredi 17 septembre 2014 par le Réseau des GROG annonçant la fin de la surveillance de la grippe par le réseau.

GROG-Lorraine

CONSULTEZ LES ANCIENS BULLETINS :

 

National 

Régional

 

Recherche sur le site

Indicateurs et cartothèque

Observatoire des pollens

Ressources documentaires

Bulletin hebdomadaire GROG

CAR-MILDT